Zoom : partenariat avec UNICEF 3/3

Cadre r�cap :

Selon un recensement effectué en 2011 en Papouasie-Nouvelle-Guinée, la moitié des enfants de moins de 5 ans nés dans le pays connaissent un retard de croissance. Par ailleurs, le tremblement de terre qui a secoué le pays en février 2018 a augmenté le risque de malnutrition et de retard de croissance des enfants. 

La vitamine A est cruciale pour le bon développement de l’enfant, notamment pour lutter contre la cécité infantile. L’OCCITANE s’engage aux côtés de l’UNICEF en finançant des programmes internationaux de supplémentation en vitamine A

Témoignage de Papouasie-Nouvelle-Guinée

Nagita est une petite fille de 5 ans, vivant dans un village près de Mendi, capitale de la Province de Southern Highlands. Entre ses 6 mois et ses 4 ans, Nagita a manqué de 8 doses de vitamine A nécessaires au bon développement de son système immunitaire et aidant à la prévention de la cécité infantile. 

Aujourd’hui, elle a la stature d’une petite-fille de 3 ans, et présente les symptômes typiques d’un cas de malnutrition

Photo UNICEF Papua New Guinea       Cependant, sa mère Noreen Willy n’avait pas conscience que Nagita souffrait de malnutrition, et qu’elle avait manqué des doses nécessaires de vitamine A : « personne ne m’a parlé de ces médicaments, je n’ai donc jamais emmené ma fille à l’hôpital pour les obtenir. »        


Désormais, Nagita reçoit directement les doses de Vitamine A dans son village lors de la visite d’une équipe de santé. Ces visites s’inscrivent dans le cadre des actions menées par l’UNICEF au sein des communautés affectées par le tremblement de terre.