Contexte

Selon une étude RAAB (Rapid Assessment of Avoidable Blindness) réalisée en 2011 dans la région du Centre Ouest du Burkina Faso, plus de 8% de la population de plus de 50 ans est aveugle (contre une prévalence nationale tout âge compris, estimée à 2%) et plus de 17% a une déficience visuelle (contre un taux national de déficient visuel tout âge compris, évalué à 4,6%). Cette même étude fait ressortir que près de 90% des cas de cécité sont évitables.

Ces chiffres pourraient s’expliquer par une insuffisance de campagnes de dépistages et de prise en charge des pathologies, de ressources humaines qualifiées, d’infrastructures et d’équipements de travail ainsi que par un faible approvisionnement en médicaments, qui sont cités dans le plan stratégique de la région comme faisant partir des problèmes prioritaires de la santé. 

 

Projet soutenu

Au Burkina Faso, la Fondation L’OCCITANE soutient l’ONG Light For The World (LFTW) qui appuie le Ministère de la santé dans le cadre de l’amélioration de la santé oculaire de la population. La collaboration avec cette ONG s’articule autour d’un projet dont l’objectif principal est d’améliorer l’accessibilité aux soins de qualité en faveur de la population de la région du centre Ouest du Burkina Faso. 

Ce projet consiste essentiellement à : 

  • Accompagner l’élaboration et l’évaluation de documents stratégiques pour servir de guide en matière de santé oculaire,
  • Renforcer les connaissances des agents de santé ainsi que des enseignants principalement sur les notions d’erreurs de réfraction,
  • Réhabiliter des infrastructures et fournir des équipements et médicaments pour une meilleure intervention,
  • Réaliser des campagnes de dépistage et de traitement au sein des 7 centres de santé de la région et également au sein des écoles à travers des couloirs de vision,
  • Promouvoir la santé oculaire grâce à des activités de sensibilisation grand public.

Quelques chiffres

L’objectif est de fournir des soins oculaires de qualité complets à toute la population de la région du Centre-Ouest

Budget en 2020 105 555 euros

Objectif en 2020 20 000 beneficiaires

Historique

Project soutenu depuis 2012

La Fondation soutient ce projet de l’ONG Light for The World depuis 2012. Ce projet, au départ conçu pour renforcer la capacité du Centre Hospitalier Régional (dans le chef-lieu de région) afin d’offrir des soins de meilleure qualité à la population, s’est aujourd’hui étendu à tous les districts sanitaires de la région. Cette extension offre dorénavant une plus grande accessibilité aux populations les plus éloignées du centre régional et les plus démunies. En outre, ce projet a innové en implantant les premiers couloirs de vision du pays au sein des écoles de la région afin de prendre facilement et rapidement en charge les cas de déficience visuelle chez les enfants.

Le partenariat avec l’ONG LFTW a également permis d’élaborer deux plans stratégiques (national et régional) de santé oculaire. Ces plans orientent désormais toutes les actions de lutte contre la cécité évitable d’ici à l’horizon 2020. 

Budget total 747 792 euros

Résultats total 81 080 beneficiaries

Témoignages

« Les campagnes de chirurgie oculaire sont des activités qui permettent aux populations les plus pauvres et les plus éloignées des grands centres de santé d’avoir accès à des prestations gratuites de soins oculaires. je suis très content, car les grattages me fatiguaient. Je me grattais très fréquemment et cela me faisait mal. Je suis content car je sais que les produits que j’ai eu vont m’aider à aller mieux. »

Harouna Kaboré, bénéficiaire de soins. Harouna et son frère faisaient partie de ces nombreuses personnes venues profiter de la gratuité d’une campagne réalisée dans la région avec l’espoir de trouver une solution à leurs maux oculaires.

LFTW - Harouna

« Avant, j’avais par exemple des problèmes avec les retournements des paupières. À la suite de la formation, j’arrive à faire le retour des paupières sans difficultés et à diagnostiquer certaines pathologies oculaires. »

Daouda Kabré, infirmier (bénéficiaire de formation). En tant qu’Infirmier Chef de Poste de Doudou, Daouda rencontre quotidiennement des patients souffrant de divers maux, dont des maux oculaires. Mais à certains moments, il se retrouvait dans des situations inconfortables, parce qu’il lui était difficile de diagnostiquer la pathologie oculaire du malade, par manque de connaissances dans ce domaine. Daouda est très fier aujourd’hui de pouvoir aider ses patients.

LFTW - Daouda