UNICEF : scolarisation des filles

Cadre r�cap :

Les défis de l’éducation des filles au Burkina Faso

Dans le secteur de l'éducation, bien qu'il y ait un progrès continu pour l'enseignement primaire en termes d'offre, de demande et de qualité de l'enseignement dispensé, l'éducation post-primaire (équivalent au cycle collège de 4 ans pour les enfants de 12 à 16 ans) connaît une progression très lente.

Les principaux obstacles au développement de l'éducation post-primaire au Burkina Faso sont :

- L'insuffisance des infrastructures scolaires, en particulier dans les zones rurales ;

- Le manque de garantie et de sécurité en matière de logement pour les filles ;

- Le coût de l'enseignement considéré comme élevé pour la majorité de la population ;

- La pertinence de l'enseignement dispensé jugé inadapté aux besoins et aux aspirations des populations.

En raison de ces obstacles, les disparités, particulièrement dans l’enseignement au collège se creusent entre régions et entre les filles et les garçons.

Elles s’ajoutent aussi au décalage entre l'offre et la demande d'éducation. Des efforts sont déployés pour éradiquer de telles disparités, mais le rythme de l’évolution semble lent.

Promotion de l’éducation des jeunes filles dans la région Centre Ouest du Burkina Faso

Investi dans la région Centre-Ouest du Burkina Faso, la Fondation L'OCCITANE et l'UNICEF contribuent ensemble à l’amélioration de l’accès des filles à l’éducation post-primaire (collège), au travers d’une approche intégrée (bourses, clubs, C4D, accompagnement pédagogique), ainsi que sur le changement des comportements dans les communautés afin de favoriser et de sécuriser la scolarisation des filles.

Grâce au soutien de L'OCCITANE, ce projet pilote a pour but de démontrer la valeur ajoutée de cette stratégie holistique en touchant 30 000 enfants et membres de la communauté avec des activités d’information, d’engagement et de changement des comportements et en fournissant un soutien direct à plus de 500 filles issues des familles les plus vulnérables.