Un centre optique à Koudougou

Cadre r�cap :

Un centre optique pour l'hôpital régional de Koudougou

Les erreurs de réfraction* non corrigées représentent la principale cause de déficience visuelle dans le monde, avec une estimation de 670 millions de personnes qui en souffrent. Au Burkina Faso, 15% de la population présentent des erreurs de réfraction non corrigées. (Community Eye Health Journal, Vol 20, Issue 63, September 2007)

Dans ce contexte, Vision Aid Overseas et A Better Life Foundation ont initié début 2013 un projet d'un an pour la construction d'un centre optique au sein de l'Hôpital public de Koudougou. Le centre sera développé en intégrant l'équipe du service ophtalmologique actuelle afin de mieux les former.

Subvention 2014-2015 : 69 520 € 
 

* Un oeil porteur d'un vice de réfraction est un œil amétrope et l’image d’un objet situé à l’infini ne se forme pas sur la rétine et celui-ci est donc vu flou. Les principales amétropies sont la myopie, l’hypermétropie, l’astigmatisme et la presbytie.