AIDE & ACTION

Cadre r�cap :

Au Burkina Faso, seule 1 femme sur 5 est alphabétisée. L'alphabétisation est un élément clé pour l'émancipation et l'autonomisation des femmes qui représente 52 % de la population totale.

Construction et développement de centres d'alphabétisation 

Depuis 2010,  la Fondation travaille avec l’ONG Aide et Action qui encadre et assure le suivi de la construction et du fonctionnement de centres d'alphabétisation avec 9 associations locales (AMD, UGPPK, UGF/CDN, YERETA, RAGUSSI, LAGME YENSGO, WEND MANEGDA, WEMOUKIGA, TEE WENG).

400 femmes par an environ apprennent à lire et à écrire selon la méthode REFLECT, une approche de l'apprentissage et du changement social basée sur des discussions autour de sujets importants de la vie quotidienne.

Autonomisation des femmes dans le village pilote de Koundougou

Au Burkina Faso, en milieu rural, la pauvreté a souvent un visage féminin. Pour contribuer à la réduction de la vulnérabilité des femmes, le consortium d’ONG (Aide et Action International, SOS Sahel International et Association Inter Instituts « Ensemble et Avec » AsIEnA) ont élaboré le projet "Micro finance -Alphabétisation-Maraîchage" en étroite collaboration avec la Fondation L'OCCITANE sur un village pilote dans la commune de Koundougou (région des Hauts Bassins, sud-ouest du Burkina Faso).

Ce projet, en plus de répondre aux besoins des femmes, a été conçu pour être innovant dans sa forme et proposer un modèle de développement local différent. Le Consortium s’est inspiré pour cela d’un projet mené par les Nations Unies, appelé Millenium Village. L’idée de ces villages du millénaire est de proposer un développement global avec un travail sur toutes les composantes nécessaires à l’amélioration des conditions de vie de la population.

Ce projet a pour objectifs :
- L'amélioration de la couverture des besoins éducatifs en apprenant aux femmes à lire, écrire et compter ;
- Le soutien à la création et la gestion d’activités génératrices de revenus ;
- L'appui à l'entrepreneuriat agricole avec des formations ;
- Le développement de comportements éco-citoyens au sein de la population bénéficiaire.

Etendre l'autonomisation des femmes au Burkina Faso

Le projet Apprendre pour changer vise à étendre les objectifs d’autonomisation financière des femmes burkinabés aux provinces de Sissili et Ziro, dans la région du Centre-Ouest du pays.